GALERIE L’ESCALIER

Depuis 2016, la Galerie L’Escalier soutient les femmes artistes ou toutes celles qui souhaitent le devenir. Située dans la Maison de la Femme, elle offre un espace lumineux et chaleureux, réparti sur deux étages le long des escaliers.

Si vous souhaitez exposer vos œuvres dans la Galerie, nous vous demandons :

• Une participation de CHF 150.- pour frais d’administration.

• En cas de vente, une commission de 10 % sur les ventes, qui nous permettra de soutenir la Galerie.

• Votre dossier artistique à l’adresse : info@maisondelafemme.ch

Visite libre de lundi à vendredi de 9h à 18h. Uniquement le matin pendant les vacances.

Nous espérons vous accueillir bientôt !

EXPOSITION ACTUELLE

EXPOSITION d’encre et gravure par France Schmid

de mi-février au 31 mai 2024

EXIL 

 France Schmid, artiste peintre, partage son amour pour son pays et ses paysages, mais elle est également sensible à la souffrance des personnes qui cherchent un nouvel Eden. Elle décrit son travail artistique comme une tentative de reproduire ses émotions face à l’inacceptable et de les transcender. Elle a participé également à des expositions collectives sur le thème de la migration, dont les bénéfices étaient destinés à des organisations humanitaires telles que l’UOSSM et SOS Méditerranée. 

« Depuis six mille ans, la guerre plaît aux peuples querelleurs, et Dieu perd son temps à faire les étoiles et les fleurs. »   Victor Hugo

Vernissage – le jeudi 20 février à 17h.

Pour chaque oeuvre vendue, 50% seront reversés à la Maison de la Femme.

Visite libre de lundi à vendredi de 9h à 18h.Fermé pendant les vacances scolaires.   

Site internet

FUTURES EXPOSITIONS

EXPOSITION de photographie de Polo Picart

Du 13 juin au 30 août 2024

LE DÉFI
DE LA VIE 

Le photographe Polo Picart nous apporte un regard différent sur un fléau qui reste encore tabou pour beaucoup de gens. À la croisée entre la photographie et la danse, ce travail a été réalisé avec l’inestimable contribution de la talentueuse danseuse Karine Dahouindji, afin d’apporter un message d’espoir particulièrement à celles qui souffrent à l’idée de voir leur féminité et leur beauté sacrifiées. Cette exposition se veut le témoignage d’une danseuse qui assume sa destinée avec un courage d’exception et nous montre la beauté et la puissance de la féminité dans l’esprit d’une guerrière.

Vernissage – Jeudi 13 juin dès 18h30

Visite libre de lundi à vendredi de 9h à 18h.
Uniquement le matin pendant les vacances.

EXPOSITION de GRAVURE de Rosenell baud

De mi-septembre à fin octobre

 

50 ANS DE  GRAVURE 

Rosenell Baud, artiste suisse installée à Bogota depuis 1968, présente une exposition captivante mettant en avant ses gravures sur métal et linoléum. Diplômée de l’École des Beaux-Arts de Lausanne, elle a développé des techniques uniques, allant de la fabrication de son propre papier à une peinture à la détrempe, rappelant les anciennes méthodes de Lascaux. L’exposition explore la liberté d’expression de l’artiste pour interpréter la terre, l’eau et la lumière, éléments clés porteurs de messages profonds sur la condition humaine. Une immersion artistique qui capture la beauté et la complexité de ces éléments essentiels.

Vernissage – Mardi 10 septembre dès 17h. L’artiste sera virtuellement présente grâce à une projection vidéo.

Visite libre de lundi à vendredi de 9h à 18h.
Uniquement le matin pendant les vacances.

EXPOSITIONS PASSÉES 

EXPOSITION de Geneviève Messer-Gorjat

du 5 décembre à mi-février 2024

PEINTURES 

Voir et apprendre à voir.
Pour Geneviève Messer-Gorjat, la photographie a été, au départ de sa carrière, du noir et blanc et le début de la couleur. Ses premières prises de vue sur des plaques de verre, et puis, maîtriser la lumière sur les visages, être portraitiste, a été un vrai bonheur.
Chez Photo Maxim, elle a retouché les photos, transformé le noir et blanc en couleur avec l’Aérographe, et passé du pastel à la peinture à l’huile.
Il lui faut remercier deux femmes peintres, Béatrice Cenci, la première, qui lui a appris la peinture et Thérèse Martin, qui l’a guidée dans ses recherches.

Voir et apprendre à voir.
De Turner à Renoir, de Monet à Van Gogh, le Traité de la peinture de Léonard de Vinci, tous ces musées, tous ces livres de peinture, à Paris, à l’Atelier de la Grande Chaumière, elle a étudié et cherché à comprendre. D’abord, elle a peint, trop académique, et puis la liberté, l’évolution, les vibrations des couleurs, parce que peindre est un plaisir, une passion personnelle.

Vernissage – Dimanche 10 décembre de 14h à 17h.

Visite libre de lundi à vendredi de 9h à 18h.
Uniquement le matin pendant les vacances.

EXPOSITION D’odile freiburghaus

du 15 octobre au 30 novembre 2023

POESIE FRACTALE 

L’art d’être soi, dans sa façon unique et singulière d’exister, voilà ce qui porte Odile Freiburghaus depuis toujours. En tant que sophrologue en milieu pédagoqique, l’artiste accompagne les enfants dans leur différence et leur apporte ce petit supplément de bonheur en les aidant à se révéler à eux-mêmes, avec toute la richesse qui les compose. La fractale est une forme géométrique naturellement présente dans la Nature, (du latin « fractus » qui signifie « brisé). La beauté des fleurs et des plantes est ainsi le résultat d’un processus d’évolution, basé sur le principe d’une composition fragmentée. Passionnée de photographie, elle réalise ses créations à partir de photos, de fleurs souvent, dont la beauté simple ou complexe, l’inspire depuis toujours. Étape par étape, la photo est alors travaillée, métamorphosée, à l’image de l’enfant qui, pas à pas, se déploie à travers l’amplitude infinie de ses capacités. «Poésie fractale» est l’ensemble de quelques-uns de ses tableaux, dont le procédé de réalisation s’inspire, de manière poétique, de son travail avec les enfants.

Visite libre de lundi à vendredi de 9h à 18h.

EXPOSITION DE ANNALISA CARICATO

du 15 SEPTEMBRE au 10 octobre 2023

AGILE ET FRAGILE 

Annalisa Caricato s’exprime dans l’art contemporain à travers la technique du collage tridimensionnel, le même langage qu’elle utilise dans ses créations en cuir de sac à main pour femme qu’elle réalise en Italie pour sa propre marque. Elle utilise la cage et la couronne pour symboliser son rapport à l’art et à la société, entre enfermement et sublimation, entre vide et plein, entre fragilité et gloire. Elle se distingue des autres artistes et stylistes, en suivant la logique d’innovation et de différenciation de Georg Simmel. Son œuvre est présentée comme une expression originale et critique, qui révèle l’homme selon Picasso. Elle interpelle le regard du spectateur, qui est invité à entrer dans son univers poétique et provocateur et compare son travail à celui d’Horacio Zabala, qui avait exploré le thème de l’enfermement dans l’art dans les années 1980.

Vernissage – Jeudi 14 septembre de 18h30 à 20h

Visite libre de lundi à vendredi de 9h à 18h.

EXposition pEINTURE

du 5 JUIN au 30 JUILLET 2023

TULIPOMANIE 

Complètement autodidacte et artiste amateur, Gerda Pian a trouvé du plaisir à peindre la tulipe comme un élément symbolique représentant la beauté éphémère de la vie, offrant une explosion de couleurs et de formes lorsqu’elle est en pleine floraison. Elle superpose parfois des couches pour créer une texture profonde, évoquant une floraison dynamique. De plus, elle intègre des éléments plus abstraits pour ajouter une dimension supplémentaire à ses œuvres. Bien qu’elle ait vécu en Suisse pendant de nombreuses années, Gerda a toujours vénéré ses racines hollandaises et trouve encore l’inspiration dans la nature de son pays d’origine.

Visite libre de lundi à vendredi de 9h à 18h. Uniquement le matin pendant les vacances d’été.

Vernissage – Vendredi 16 juin de 16h à 19h30

L’exposition poursuivra dans la galerie L’escalier jusqu’au 30 juillet 2023.

Exposition photo du 8 mars au 20 mai 2023

FÉMINITÉS PLURIELLES

Pour Lara Haldimann, la photographie à but thérapeutique est un magnifique outil de développement personnel pour aller à la rencontre de soi. Spécialisée dans l’accompagnement des femmes, elle vous aide à poser un autre regard sur vous-même et à vous réconcilier avec la photographie. L’exposition « Féminités plurielles » cherche à montrer le rayonnement de chaque femme quel que soit sa manière d’exprimer sa féminité.

Chaque portait est accompagné d’un poème écrit par Florence Baltisberger.

Visite libre de lundi à vendredi de 9h à 18h. L’exposition poursuivra dans la galerie L’escalier jusqu’au 30 mai 2023.

Exposition audio-visuelle du 22 septembre au 4 octobre 2022

LES CICATRICES

Le 22 septembre 2022 a eu lieu à la Maison de la Femme le vernissage de l’expo Les Cicatrices, exposition audiovisuelle autour de la « Femme », brisant les tabous autour des cicatrices physiques et morales. Une collaboration artistique très fructueuse entre Andreia Glanville et Stéphanie Page, afin de sensibiliser et lever le voile sur des sujets intimes et personnels. « Cicatrices » égal marques laissées par une plaie sur le corps ou traces d’une souffrance morale. On nous a dit que les cicatrices construisent la vie ; elles façonnent l’être humain et le font grandir. Enfant non désirée, maladie, brûlures ou encore abandon, les artistes ont interviewé seize femmes, chacune incarnant une cicatrice, visible ou non.

Exposition du 5 mai au 10 septembre 2022

A FLEUR DE PEAU

Cette série de peintures dépeint avec sensibilité des portraits intimistes de femmes appartenant au milieu de la prostitution. Il ne s’agit pas ici de débattre de la prostitution, mais simplement de montrer l’intimité, la fragilité et l’humanité de ces femmes de l’ombre…

Daniela Markovic les magnifie sur du papier kraft froissé qui ajoute une dimension humaine à l’oeuvre. Le milieu de la prostitution présente l’extrême de ce que chaque femme peut vivre, de l’adulation à le déchéance. Ce papier reflète les âmes froissées, l’âme de ceux et celles qui ont connu des déchirures dans leur vie.

exposition photo du 2 au 31 mars 2022

DE VANCOUVER A FORT CHIPEWYAN

Photographies de Wally Veronesi prises de mai à juillet 2019 dans l’Ouest du Canada lors du tournage de “Watchman” par Natacha Anderes auquel l’artiste a participé en tant que cameraman et compositeur.
Les 12’000 km parcourus ont permis de recueillir de nombreux témoignages d’autochtones et de réaliser en parallèle cette collection photographique qui allie la culture amérindienne, l’industrie et les magnifiques paysages canadiens.